#mk-edge-slider-5c17e101c2369 { background-color: #000000; }
.full-width-5c17e101c103f { min-height:560px; padding:10px 0 10px; margin-bottom:0px; } #background-layer--5c17e101c103f { background-image:url(http://www.entresort.net/wp-content/uploads/2014/09/3-Les_oiseaux-2012.jpg); background-position:center center; background-repeat:no-repeat; ; }

Myriam Richard

Myriam richard est née en 1970 à Langon. Elle vit et travaille aujourd’hui à Toulouse. Au cours de ses études, elle découvre deux figures majeures de la photographie : august Sander et Walker Evans. Elle effectue plusieurs voyages d’études en Bretagne (Belle-ile, ile d’ouessant) et développe dans son travail une sensibilité aux décors naturels, sillonnés de chemins perdus, bousculés par les marées. Quiétude. Harmonie. *Les aventuriers paru aux Editions Filigranes (Paris/ Trézélan) présente son œuvre.

Les oiseaux

Pour fêter les 20 ans de l’Atelier Catalyse, Madeleine Louarn metteur en scène pour le Théâtre de l’Entresort, me propose de photographier les acteurs professionnels de sa compagnie morlaisienne regroupant sept hommes et femmes handicapés mentaux. La fragilité de l’homme et son effort pour tenir debout constituent le ressort premier de leur histoire.C’est ainsi que durant deux années, à la manière d’une résidence de création, je réalisais les portraits des acteurs sur leur lieu de représentation, les scènes nationales (CDN, Orléans / La Fonderie, Le Mans), et leur lieu de vie à l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) des Genêts d’or à Morlaix.
Utilisant parfois les costumes de la compagnie, et soucieuse avant tout de lumière et d’effets atmosphériques, j’amenais mes modèles dans la baie de Morlaix, de Saint-Brieuc, le jardin exotique de Roscoff, le domaine du Dourven. Ces chers paysages étaient le cadre de mon activité. Choisis pour leur profondeur et leur constance, ils étaient les décors de mes mises en scènes. Avec les comédiens le temps s’écoulait lentement, la qualité de leur présence, leur fantaisie, leur douceur, leur enthousiasme, renforçaient ma capacité créatrice. Baignée par la lumière naturelle, la figure étaient absorbée, elle était à la fois absente et présente. Dans la simplicité de leurs poses, les modèles silencieux et impassibles semblaient comme séparés du poids de leur présence, denses et légers.

« Ils sont aujourd’hui des acteurs exemplaires et uniques. Leur présence, leurs corps opaques portant traces des blessures, témoignent de la réactivation incessante de leurs propres limites. Chaque pas, chaque mot, chaque geste est marqué du sceau de la non-évidence. » ML

En photographiant l’Atelier Catalyse, j’observais le corps de l’acteur tout en laissant entrevoir d’autres possibles.

Le soleil écrirait la pelouse 
Résidence de création au Lycée Tristan Corbière

Le règlement intérieur est strict sur ce point : il est interdit de jouer aux dames dans les couloirs. Ici, c’est échec ou maths. Le plateau de jeu vertical des casiers multicolores trompe juste l’ennui.
Une moue déçue, mais il refuse de se protéger le regard. Tout à l’heure, c’est vrai, le masque, mais plus maintenant. Et son ombre portée qui le révèle à peine aux abords de l’échiquier inventé. Lui de face, l’ombre de dos. Mais quel est son profil ?
Le cadenas de ses paupières verrouille les portes de son regard. Alors… D’autres indices ? Très brun, tout en bleus. Les mains d’un homme déjà, la graisse sombre autour des ongles. Et le rose aussi, qui point aux phalanges.
Il cherche la chaleur d’un réconfort. Quelqu’un qui lui prendrait le bras doucement, l’air de rien ? Non, il connaît la technique : collé au radiateur, tout sauf un cancre. Dans ces murs, il est de ceux qui en savent long sur la température de l’eau qui circule sous pression dans la fonte blanche. Il prend appui sur ce savoir, et plonge dans ses pensées.
Ce n’était pas une moue, mais l’esquisse d’un sourire retenu jusqu’à demain.

Catalogue 2008 de l’Entresort

Pour présenter son travail, l’Entresort a commandé à Myriam Richard, un portrait de chaque membre de l’équipe : artistique, technique et administrative

 

 

Expositions

Les oiseaux
Espace du Roudour, Morlaix, 2013
Nouveau Théâtre d’Angers, 2013
Galerie Le Lac gelé, Nîmes, 2013
Galerie Le Lieu, Lorient, 2012

Le soleil éclairait la pelouse
Lycée Tristan Corbière, Morlaix, 2010

Chez Catherine
Musée Calbet, Grisolles, 2006

Retour aux arbres
Centre culturel, Le Mas d’Azil, 2005

II manque les coups de feu
Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens, 2003

Berlin
Galerie du forum, Toulouse, 2001

De septembre à décembre
Image/lmatge, Orthez, 2001

Filles et garçons
Espace Saint-Cyprien, Toulouse, 2000

De septembre à décembre
La Commanderie, Lacommande, 2000

Itinéraire Marseille
Le Bond de la Baleine à Bosse, Toulouse, 1998

Itinéraire Marseille
Textes : Stéphanie Benson, Galerie municipale, Cahors, 1998

Contactez nous

Merci pour votre message

Changer le texte captcha txt